Les coulisses politiques de Kingakati : Joseph Kabila en face de Martin Fayuku et Muzito !



Tiré ce vendredi 25 juin 2021 chez scooprdc.net


Essoufflés politiquement, Fayulu et Muzito rampent à Kingakati,

dit la Bible dans Proverbes 16 : 18 precise scooprdc.net .

C’est exactement ce qui arrive politiquement aux deux «dupont-dupond» de Lamuka après le déclin de cette coalition née à Genève. En effet, avec la brouille qui a eu avec le duo Katumbi-Bemba financièrement fort dans cette coalition, les deux «mpangistes» ne sont devenus politiquement que coquilles vides malgré leurs vociférations publiques pour essayer de maintenir leur existence. Qui aurait imaginé et cru, façon que Fayulu avait, avant et après les élections de décembre 2018, dénigré et traîné Joseph Kabila dans la boue, qu’il pouvait l’approcher, mieux ramper dans sa cour de Kingakati ? C’est un haut cadre du FCC, député national et un kabiliste avéré qui balance ce vendredi 25 juin dans la matinée un post à Scooprdc.net, annonçant un tête-tête jeudi 24 juin 2021 entre Fayulu et Kabila. Le média en ligne n’y a pas cru d’emblée car connaissant l’intransigeance et le fixisme du «soldat» du peuple. Mais après recoupement, Scooprdc.net a réalisé que le député FCC lui avait mis la puce à l’oreille : Fayulu et Muzito étaient bel et bien à Kingakati, la ferme de Joseph Kabila dans l’Est de la capitale Kinshasa. Ce rapprochement serait facilité par l’ancien premier ministre PALU Adolphe Muzito. «Adolphe Muzito est arrivé à l’Hôtel Faden House de Fayulu ce jeudi 24 juin 2021 où il a trouvé ce dernier. Il n’y avait rien à soupçonner jusqu’au moment où quelque chose d’inhabituel arrive : vers 16 heures, une jeep Prado TX immatriculée CGO 2590 BG 01 entre à Faden House. Sans tarder, Fayulu et Muzito embarquent dans celle-ci en demandant à leurs agents de sécurité de les attendre sur place. Il s’en suit que la même jeep a été aperçue à la barrière du Parc de la N’sele qui fait partie du domaine de Kingakati vers 18 heures. Pour le besoin de contrôle à l’entrée, il paraît que les deux frères siamois auraient baissé les vitres et la population les a vus. Les photos prises par les passants qui les ont vus existent semble-t-il. Il reste à savoir où se sont rendus Fayulu et Muzito pour revenir à Faden House 23 heures passées après avoir franchi difficilement plusieurs contrôles du couvre-feu COVID ?», relate le récit du député FCC. Loin d’être un ballon d’essai politique pour tester la réaction des lamukistes, ceux-ci n’existent que de nom depuis l’abandon de la plateforme par le financier Moïse Katumbi. Ils galèrent au vrai sens du mot. L’un d’eux, très proche de Fayulu, qui aboie tous les jours contre Tshisekedi sur les plateaux de télévisions et sur les antennes de radios, est beau-frère de son VPM de l’Intérieur Daniel Aselo, disons le petit-frère à sa femme. Ce lamukiste en difficulté qui a honte d’aller à la résidence de sa sœur épouse du VPM Daniel Aselo pour éviter de s’attirer la foudre des «mpangistes» de la Tshangu derrière Fayulu et Muzito, a trouvé une belle formule de recevoir l’argent via mobile banking pour subvenir aux besoins de sa famille. Il bouffe constamment l’argent du régime Tshisekedi… Quand aux deux leaders de Lamuka aile mpangi, ils ont beau reprocher Katumbi et Bemba d’avoir approché Tshisekedi dans l’Union sacrée de la nation. Mais ce que eux ont fait, est plus grave politiquement, d’autant plus que la coalition Lamuka dans sa version originelle de sept leaders, était créée pour que Joseph Kabila ne revienne plus au pouvoir dans un troisième mandat, pas même quelqu’un de son entourage, en vue de mettre fin à son système. Tshisekedi est passé président mais très égoïste, Fayulu a crié à la tricherie et l’a qualifié de marionnette et de patin de Kabila. Petit à petit, dans une docilité légendaire caractérisée de beaucoup d’humiliations, Tshisekedi est parvenu à déboulonner le système Kabila. Katumbi et Bemba l’ont rejoint dans l’Union sacrée pour rédynamiser la gouvernance du pays, mais Fayulu et Muzito ont crié à la trahison du peuple. Maintenant qu’ils se rapprochent de Joseph Kabila qu’ils ont traité de tous les noms des animaux de l’apocalypse, qui du duo Katumbi-Bemba et eux, ont trahi le peuple paupérisé et clochardisé par le régime Kabila ? Pourquoi avoir alors farouchement combattu Kabila quand on sait que l’on allait le rapprocher ? La politique est dynamique, répondraient-ils. Mais le dynamisme politique en RDC est une véritable honte à déplumer les anges pour les rendre plus humains, si pas les retourner au ciel.

293 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png