UNC en prière sur Triomphal : Une Grâce implorée sans confesser

Vendredi, le 21 Août 2020 par Diata Bowa


Le parti politique Union pour la Nation Congolaise (UNC) a organisé une journée de prière et louange ce jeudi 20 août 2020, pour implorer la grâce de Dieu afin que son président national Vital Kamerhe recouvre sa liberté.

Dans son mot de circonstance, Aimé Boji Sangara, secrétaire général a.i de l'UNC, a invité les cadres et militants de son parti à "réclamer"la libération de Kamerhe à travers la prière.

Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles, le SG a.i est venu devant Dieu en homme intègre sans pour autant Commencer par confessait le pêché identifié qui serait mis en charge du Président de l’UNC par la République et ensuite demander pardon à Dieu et au peuple congolais pour tout ce que ce dernier a suivi comme information autour de ce procès du siècle, ensuite la prière devrait être adressée à Dieu, au cas contraire ce n’était qu’une soirée politique déclare un obsevateur.

Un culte à l’honneur de l’éternel doit être accompagné d’une prédication sincère basée sur la véritable foi inspirée et non politisée, malgré que Dieu soit miséricordieux, mais il demeure un Dieu d’ordre.

Il sied de signaler que le procès en appel du directeur de cabinet du chef de l'État va s'ouvrir ce vendredi 21 août 2020 à la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe. Vital Kamerhe a été condamné en première instance à 20 ans des travaux forcés et 10 ans d'inéligibilité pour détournement des fonds alloués à la construction des maisons préfabriquées et ce, dans le cadre du programme de 100 jours de Félix Tshisekedi.

23 vues0 commentaire
Archives
logo lesondage.png