UNC de Vital Kamerhe manifeste à Kinshasa en contradiction du Gouverneur Gentiny NGobila

Date 07/08/2020 Par RSI

Plusieurs milliers de partisans de Vital Kamerhe se sont rassemblés en fin de matinée, ce vendredi dans la capitale congolaise, pour demander la libération du président national de l'Union Nationale Congolaise. Cette manifestation avait été interdite par le Gouverneur de la ville Province de Kinshasa Gentiny Ngombila Mbaka , mais la police a finalement décidé de jouer au professionnalisme.


Du siège provincial du parti de Kamerhe, l’UNC, jusqu’ au rond-point Mollaert, à 10 kilomètres de la prison de Makala, la police a encadré la manifestation qui s’est déroulée sans incident. Le gouverneur de Kinshasa avait prévenu en avant les risques qui devraient encourir des manifestants face à la contamination au Covid 19.


Les manifestants arboraient des tuniques bleues à col jaune pour dénoncer la détention de Vital Kamerhe et scandaient des chansons, demandant la libération de leur leader, selon eux condamné injustement en première instance. D’autres ont dénoncé un procès politique et une justice à deux vitesses, visant à écarter un potentiel candidat à la présidentielle de 2023, alors que de hauts cadres du parti gardent encore espoir et disent attendre un acquittement à l’issue du procès en appel.

23 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png