Tanzanie : Jacques ISSONGO Mfutu Porte désormais le flambeau de YADA en Afrique




Jeudi le 17 juin 2021


Nous sommes dans la capitale de la Tanzanie à Dar Es Salaam d'où s'est tenue une grande rencontre des jeunes Africains Défenseurs des droits Humains venus de différents pays africains participer dans ce grand forum.


Cet atelier a durée deux semaines dans l'unique objectif d'offrir aux jeunes défenseurs Africains travaillant sur les projets communautaires, un cadre de partage d'expériences sur leurs activités quotidiennes et sur les défis actuels de l'Afrique.




En effet , une mise en place a eu lieu d'un réseau panafricain dénommé Young African Defenders in Action ( YADA) , et la coordination de ce réseau a été installé dont nous trouvons à sa tête comme coordonnateur le congolais de la RDC , Jacques Issongo Mfutu.




Cet activiste de renommé en RDC dans le différent mouvement citoyen qui portera désormais le flambeau de ce réseau non seulement dans son pays natal d'où il a prouvé les résultats de sa lutte, mais cette fois ci , c'est l'Afrique qui espère voir à travers YADA le changement pour l'émergence de notre très cher beau continent.


Signalons qu'à travers une déclaration finale que ces assises ont été clôturée.


Le Sondage


DECLARATION FINALE DE YADA


L’an deux mille-vingt-un, du 1er au 15 juin, il s ’est tenu à Dar Es Salaam, en Tanzanie, un atelier Panafricain réunissant des Jeunes Défenseurs des Droits Humains venus du Benin, du Burundi, du Cameroun, du Mali, de la République centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, du Rwanda, du Sénégal, de la Tanzanie (Mainland et Zanzibar), du Tchad et du Togo.


L’atelier avait pour objet d’offrir aux Jeunes Défenseurs Africains travaillant sur des projets communautaires, un cadre de partage d’expériences sur leurs activités quotidiennes et sur les défis actuels de l’Afrique.


Après deux semaines d’échanges fructueux sur les défis actuels et émergents du continent, la situation générale de la gouvernance à travers les pays dont la corruption, les violations des droits humains, les conflits armés, ... il a été décidé de :


1. *La mise en place d’un réseau panafricain dénommé Young African Defenders in Action (YADA)*. Cette décision a été matérialisée par la tenue d’une Assemblée Générale à la fin des activités au cours desquelles a été validé les textes constitutifs, l’élection d’une équipe de coordination en charge de la mise en œuvre des objectifs stratégiques et opérationnels ;


2. Promouvoir la non-violence dans les actions de jeunes, l’inclusivité, la vérification de l’information, la transparence et l’intégrité, la justice et l’équité, la solidarité et la fraternité et enfin le volontariat ;


Le YADA s’érige en une force et une voix des Jeunes militants en Afrique et prendra position à chaque fois que les violations de droits humains et des questions de la démocratie et bonne gouvernance seront entachées.


Les membres du YADA incarnent à travers des valeurs fortes le changement pour l’émergence de l’Afrique.


Le Réseau reste ouvert à tout jeune défenseur ou association de jeunes travaillant dans le domaine de la promotion, de la protection et de la défense des droits humains.


Fait à Dar Es Salaam, le 16 juin 2021


Pour YADA (Young African Defenders in Action)


*Jacques ISSONGO Mfutu*

Coordonateur

42 vues0 commentaire
Archives
logo lesondage.png