PRÉSIDENT FÉLIX ANTOINE TSHISEKEDI APPORTE SON SOUTIEN AU TRAVAIL DE L'IGF




Sous une pluie diluvienne qui a arrosé la ville de Kinshasa ce mardi, le Président de la République Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé en milieu de journée sur le site de l'inspection Générale des Finances ( IGF).


Sur le programme, le Président de la République est allé inaugurer un amphithéâtre de cette institution qui porte son nom, en reconnaissance à tous les efforts qu'il fournit dans la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance.


En fait, le Président de la République Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo est venu apporter son soutien au corps d'inspecteur des finances de ce service de contrôle supérieur placé sous son autorité.


Dans son adresse, l'unique allocution de l'événement, l'inspecteur général des finances- Chef de service Jules Alingete a affirmé que cette visite historique "témoigne de la place prépondérante que le Président de la République accorde à la lutte contre les antivaleurs et l'impunité dans la gestion des finances publiques ".


"Votre présence doit être perçue comme un message fort que votre autorité lance à l'endroit de tous les gestionnaires publics qu'ils s'imprégnent de la bonne gouvernance prônée par votre autorité ", a déclaré Jules Alingete.


Et d'ajouter que " aujourd'hui dans notre pays, grâce à la lutte contre la corruption et l'impunité qui constitue l'un des milliers de votre mandature, tous les gestionnaires, à tous les niveaux et sans exception, rendent compte."


L'amphithéâtre "Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo" inauguré ce mardi par le président de la République est un local répondant aux standards ; il devrait servir de cadre de formation aux inspecteurs de l'IGF.


Créée par ordonnance présidentielle en 1987, l'IGF est un service de contrôle doté d'une autonomie administrative et financière.


L'IGF dispose d'une compétence générale et supérieure en matière d'audit et de contrôle des finances et des biens publics.


À ce titre, elle accomplit toute enquête ou mission d'audit, d'inspection, de vérification, de contre-verification et de surveillance de toutes les opérations financières, tant en recettes qu'en dépenses, du pouvoir central, des provinces et des entités territoriales décentralisées ainsi que des organismes ou entreprises publiques.


Depuis son avènement, le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a fait de l'IGF son bras séculier en matière de bonne gouvernance.


Ses enquêtes n'épargnent personne et portent des fruits et ce service tombé en léthargie a retrouvé ses lettres de noblesse.


Selon plusieurs membres du corps des inspecteurs des finances, grâce à leur travail, le gouvernement pourrait mobiliser et dépasser les assignations budgétaires de 2022.

76 vues0 commentaire