Pollution des eaux de Kasaï et Tshikapa, les victimes accusent le ministre BOKELE et F. ROBHOTA


Les victimes de la pollution des eaux de la rivière Tshikapa et Kasaï accusent le ministre de la pêche et élevage Adrien Bokele Djema et son collègue du développement rural François Robhota de n'avoir pas exécuter le projet mis en place par le gouvernement congolais pour venir en aide de ces derniers.


Depuis leur promesse faite à la population de la province du Kasaï lors la pollution des eaux de la rivière Kasaï et Tshikapa en août 2021 de construire des forages d'eau et les étangs de la pisciculture, mais jusqu'à présent rien n'est fait constate la population Kasaïenne, alors que le gouvernement congolais avait débloqué les fonds pour ce projet.


La population accuse les deux ministres du gouvernement central notamment ADIEN BOKELE Djema et FRANÇOIS ROBHOTA d'avoir détourné et orienté ailleurs les fonds.


Elle demande au président de la République de s'impliquer d'avantage sur cette affaire pour que ce projet s'exécute et que la population se retrouve.


Gregoire Nzaji correspondant à Tshikapa.

134 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png