Nord-Kivu : calme observé à Mwesso après des affrontements entre NDC-R et CMC/Nyatura


Un calme précaire est observé mardi 28 juillet dans la cité de Mwesso, dans le groupement Bashali Mokoto, en territoire de Masisi, à une centaine de Km de Goma (Nord-Kivu). Cette zone était le théâtre d’affrontements presque toute la journée de lundi entre les combattants Nyatura et ceux du groupe NDC-Rénové.


Selon les sources administratives locales, plusieurs habitants ont fui leurs villages autour de Mwesso et au moins 3 personnes ont été blessées. Les combattants de la Coalition des Mouvements pour le Changement, CMC/Nyatura, ont lancé des attaques simultanées contre deux positions des NDC-Rénové à Kashuga, dans le Bashali Mokoto, territoire de Masisi et à Ibuga dans le groupement voisin de Gihondo, en chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru. Au bout de deux heures des combats, les deux camps de fortune des NDC-Rénové, faction de Bwira Gilbert, ont été incendiés, affirment les sources civiles et administratives locales.


Au moins trois civils, dont un enfant, ont été blessés lors de ces affrontements à Kashuga et acheminés à l’l’hôpital de référence de Mwesso, à 10 Km, affirment ces sources. Celles-ci ajoutent qu’une autre personne aurait succombé d’une crise cardiaque de suite des détonations d’armes lourdes et légères. Presque tout le village de Kashuga se serait vidé de ses habitants.


Vers 15 heures locales, toujours le même lundi, les combattants NDC qui fuyaient leur position de Mbuhi, deux kms de Mwesso, auraient tenté une incursion dans cette cité. Mais ils en ont été empêchés par la police soutenue par l’armée. Si un calme est revenu dans le milieu, nos sources affirment que la situation y demeure tendue et imprevisible.

2 vues0 commentaire
Archives
logo lesondage.png