Me Didier MAZENGA Clôture les activités consacrées au 52 ème Anniversaire de la Francophonie





Me Didier MAZENGA MUKANZU a clôturé avec bel élan les activités consacrées au mois de mars 2022, dédié au 52ème Anniversaire de la Francophonie avec comme Thème :# *la Francophonie de l'avenir*#.



Lancées le 04 mars 2022, dans la salle de Réunions de l'hôtel du Gouvernement, le Ministre de l'Intégration Régionale et Francophonie, Me Didier MAZENGA MUKANZU a clôturé, avec ferveur, lesdites activités par une note d'espoir. Devant les Ambassadeurs et Chefs de mission diplomatique en RDC, Messieurs le Gouverneur de la ville-Province de Kinshasa, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l'Intérieur Daniel Aselo, *Représentant personnel du 1er Ministre Sama Lukonde*, le Représentant des Organisations Internationales, le SG à l'Intégration Régionale et Francophonie, Mr *le Délégué Général à la Francophonie, Mr Prince KANGILA KAWELA*, le Patron de l'Intégration Régionale et Francophonie a prononcé un discours de clôture clairement structuré, ramassant sans oublie, toutes les grandes lignes de ce 52ème Anniversaire. Comme l'oblige la haute tradition respectueuse,

Me Didier MAZENGA M. a rendu un hommage mérité au *Chef de l'État Félix Tshisekedi pour sa volonté de relancer efficacement et résolument la diplomatie congolaise*, laquelle est en train de resserrer les liens d'avec d'autres pays francophones. En suite, l'Orateur patenté du jour n'a pas oublié de rendre hommage au 1er Ministre *Sama Lukonde qui se bat actuellement comme un diable dans un bénitier afin de matérialiser, avec assiduité, la vision du Chef de l'État dans plusieurs domaines de la vie nationale*. Il a rappelé à l'assistance que ce mois dédié aux activités de la Francophonie a aussi permis aux Participants et Experts de réfléchir profondément sur l'avenir de la Jeunesse des pays francophones en général, et plus particulièrement celle de la RDC autour de la diversité culturelle de la Langue française.


Bien après, il a pris le soin de rappeler à ceux qui l'écoutaient religieusement que la Langue française est considérée en RDC comme Langue de l'enseignement, Langue officielle et celle du travail. Elle est enseignée aux enfants dès le bas âge aux cycles maternels jusqu'à l'université. Cette Langue est aussi considérée comme un Patrimoine culturel commun à protéger, à promouvoir et à sauvegarder, a-t-il fait savoir sans hésitation. Au nombre des points saillants de son allocution, l'homme a épinglé à cœur-joie que du *28 juillet au 06 août 2023*, il se tiendra à Kinshasa, la 9ème Édition des Jeux de la Francophonie. Ces Jeux vont permettre aux Jeunes francophones et en particulier ceux de la RDC, *de s'épanouir, de se partager des expériences multiples et contribuer ainsi à la Solidarité Internationale. Avec la détermination et la volonté politique du Gouvernement congolais, il a rassuré qu'il consacrera tous ses efforts pour la tenue et la réussite desdits Jeux. Avec une note d'espoir, la Jeunesse congolaise sera au top niveau à ce grand rendez-vous de l'histoire francophone*. Sur ce, il a invité cette Jeunesse à mettre à profit toutes les opportunités offertes par ces Jeux qui regrouperont 88 États Membres de la Francophonie. Par ce mot de conviction, l'homme de *Kisalu na Ntwala Kutuba na nima* a déclaré closes les activités consacrées au 52ème Anniversaire de la Francophonie. Après son allocution, il a bénéficié d'une véritable Salve d'acclimatation et d' applaudissement nourris. Qui fait mieux ?

Martin Kilabi

13 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png