Les sentences tombent sur les auteurs de violences de la fin du ramadan : 28 personnes condamnées !



Samedi le 15 Mai 2021


Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe a condamné ce vendredi 15 mai 2021 28 personnes à peine de mort, dans le procès en flagrance à la suite des violences marquant la fin du ramadan.


La destruction méchante et association des malfaiteurs sont parmi les infractions retenues à leurs charges .


Un prévenu a été condamné à 5 ans de prison pour « rébellion ». Cinq autres ont été acquittés. Le tribunal s’est déclaré incompétent concernant le cas de mineurs.


Selon le porte parole du gouvernement, le bilan de ces échauffourées est très lourd dans les rangs des forces de l’ordre. Une policière est entre la vie et la mort. 46 autres sont blessés dont 8 dans un état critique. 11 véhicules de la police sont endommagés dont un incendié.


Parmi les civils, la PNC dénombre 4 blessés, 12 véhicules détruits dont 3 véhicules brûlés. 34 personnes ont été interpellées.


Moussa

49 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png