LES COULISSES DU 41ème SOMMET DE LA SADC, DU 17 AU 18 AOÛT 2021, À LILONGWE, AU MALAWI




Lettre de Noblesse à l'endroit de la diplomatie congolaise auréolée ! 🌺


À travers nos modestes colonnes couchées pour vous, notre Lectorat potentiel, nous disons à cœur-joie : coup de chapeau à l'Organe Locomoteur de l'Intégration Régionale et Francophonie du Gouvernement SAMA LUKONDE". Par son interface, de surcroît Émissaire Spécial et béquille latérale du Chef de l'État Félix A.Tshisekedi auprès des Chefs d'État de l'espace SADC, Me Didier Mazenga M, vient sous peu de redorer le blason terni de la diplomatie congolaise. À l'image de la vie qui est un véritable combat, soit tu gagnes, soit tu renonces en attendant à cœur et à bras grandement ouverts la mort. Soit encore tu décides à te battre durablement jusqu'à honorer ton existence.


C'est sur cette lancée que l'homme issu du PALU vient de remplir à bon escient et dignement son devoir noble.

Pendant pratiquement 1 mois sans repos, l'Émissaire infatigable de Fatshi a parcouru avec optimisme et détermination presque tous les girons diplomatiques africains de la SADC en vue de vendre les qualités intellectuelles requises et intrinsèques du Produit "LUANGA". Ticket de la RDC au poste de Secrétaire Exécutif de la SADC, face à un autre candidat du Botswana.


🛬Tournant décisif dans les aires ✈️


Devant l'adversité des nuages sombres et tumultueux, des dangers atmosphériques affreux et récurrents, frustration due au battement irrégulier du cœur suite aux secousses inattendues des avions y empruntés, peur et obstacles rencontrés dans l'espace en plein vol, Me DM et son Équipe n'ont pas reculé, ni dérogé à la règle. Les leçons à large spectre autour du bourbier proche de la SADC et les méandres de la campagne du Professeur Faustin Luanga M. constituent en réalité une véritable épreuve qui entre dans les annales dipl. et pol. de la RDC. Y sortir vainqueur qui peut.


Coucou cher brave, le revoici rentré victorieux et requinqué au Pays de ses ancêtres (RDC),le jeudi 19 août 2021, par le Régulier d'Ethiopian Airlines. Au bas de la passerelle, acceuilli par une foule massée de ses collaborateurs sous un soleil ⛅ de plomb*à l'aéroport international de N'djili*. Au demeurant, il rentre avec un sentiment d'une mission accomplie après avoir marqué d'une pierre blanche la bataille ladite campagne. À retenir, la RDC avait visé 3 objectifs, elle en a gagné deux. C'est ça "les enjeux et dangers" dans le monde diplomatique où la concession reste l'unique maîtresse-guide. Dire le contraire, c'est passer outre les vrais parcours diplomatiques. Dans cet exercice plein d'embûches, en qualité d'Émissaire spécial du Chef de l'État, le Ministre de l'Intégration Rég. et Franc., vient d'inscrire son nom dans le Registre d'argent de la SADC ainsi que dans le Livre d'or visible sur la table du Président du Malawi, *Mr Lazarus M' Carthy CHANWERA*.


Pour rappel, sous sa direction, l'équipe chargée de battre campagne du Prof. Faustin LUANGA a franchi plus ou moins *49.000 Kms* par voies aériennes pour faire entendre la voix du pays-continent (RDC) et celle de son Président dans 16 pays de la SADC. Il a rencontré tour à tour des Chefs d'États, Roi et 1er ministre de ces pays et Royaumes que compte l'espace SADC. Il s'agit entre autres, de l'Angola, Zimbabwe, Namibie, Mozambique, Tanzanie, Comores, Madagascar, Leshoto, Eswatini (ex Swaziland)... Persuasion et conviction réussies nonobstant le complot ourdi contre le candidat de la RDC. Après désignation du Botswanais, cet échec du Prof. Luanga est loin d'être cuisant suite à la bataille aveugle entre les Anglophones de mauvaise foi et les Pays Francophones de l'espace SADC qui ont négligé l'aspect mérite. Il est à noter que le Prof. LUANGA n'a pas démérité. Son expertise, son expérience et ses capacités intellectuelles étaient appréciées par la quasi-totalité des Chefs d'État de la SADC, mais ce sont des stratégies mesquines du Jury désigné par le Panel pour statuer sur les profils et capacités de 2 candidats qui ont bronché en le clouant au pilori. D'après certains Experts de quelques pays membres interrogés au lieu des assises, ce Jury a évolué clairement à la solde du Botswanais. Le Candidat de la RDC est tombé armes à mains. Cela doit nécessiter un examen approfondi au sein de la SADC pour que telle pratique ne se reproduise plus. Par ailleurs, Me DMM, apprécié à juste titre par ses interlocuteurs africains, a prouvé à la face du monde que sa raison d'être à la tête de son ministère n'est pas une vaine tentative. Nous parlons déjà du come-back de la diplomatie congolaise dans l'arène africaine. Plus question de "veni, vidi, vici" cher à Jules César pour les adversaires de la RDC et leurs alliés internes et externes qui ne jurent qu'à l'affaiblissement de la diplomatie congolaise.


L'émergent politique et diplomatique DMM vient d'honorer et va encore honorer d'avantage le Gouvernement congolais et le Chef de l'État. En outre, avec la désignation de la RDC à la Vice-présidence de la SADC et Membre de la Troïka de la SADC dans ce contexte de la relance et réchauffement diplomatiques de la RDC, il y a lieu de se frotter les mains. Bravo surtout au désormais *Président du Conseil des Ministres de l'Intégration Régionale des Pays Membres de la SADC*, Me Didier Mazenga M.


Merci à lui de dicter un nouveau récit, un nouveau code, une nouvelle grille de lecture de la diplomatie congolaise sous multiples facettes.

Après les travaux de ce 41ème Sommet de la SADC, l'heure est à l'expérimentation d'un nouveau Tempo Communicationnel au reste du monde.


Avec ces nouveaux jalons stratégiques et diplomatiques jetés, sous la houlette du Chef de l'État Félix Tshisekedi, la diplomatie congolaise augure confiance. Un bel avenir s'annonce. Aux Vaillants Acteurs de la campagne du Candidat LUANGA, bravo à nous toutes et tous ! Le meilleur est à venir.


De LILONGWE/ MALAWI (Jeudi 19 août 2021)


*Martin KILABI KAPATA* ✍️

80 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png