KASAÏ : Un militaire FARDC tire une femme enseignante dans la bande frontalière de kamako




Un militaire FARDC tire Une femme d’environ 38 ans hier lundi 21 mars 2022 à Mil huit, un village frontalier situé à faible distance de la province de Lunda North, secteur de l'entre Kasaï luangatshimo, territoire de Kamonia aux environs de 17 heures.


La victime qui a accidentellement reçu la balle au niveau de la jambe gauche tirée par un militaire Fardc, est une épouse d'un pasteur de la place et enseignante à l'école primaire Sha mupelete


Après ce forfait, le militaire s'est échappé en prenant une direction inconnue et la victime a été acheminée dans un centre de santé de la place pour voir si c'est possible de la soigner


La société civile locale indique que ces actes en répétition dans cette partie de la province du Kasaï sont de trop.


Dauda Kujimiji en a donc profité pour interpeller les agents de l’ordre sur l'utilisation des armes destinées à la guerres contre la population civile sans moyen de défense. Rappelons que cette situation devient de plus en plus récurrente dans presque tous les villages de la frontière ou les militaires munis des armes tirent à tous ce qu'ils voient lors de leurs passages.


Gregoire Nzaji.

143 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png