KASAÏ : Les enseignants de Tshikapa préfèrent d'autres banques que Soficom pour leurs paiements




Ça fait plusieurs fois que les agents et d'autres fonctionnaires de l' État à Tshikapa chef-lieu de la province du Kasaï se lamentent de retard concernant leur paie quand le mois touche au bout.


Pour monsieur Tshimaka Tshiyoyo âgé de plus de 50 ans enseignant d'une école primaire publique à Tshikapa qui a contacté votre média a lâché : Nous sommes dépassé par la manière dont l'agence Soficom nous paye. Un mois chez Soficom compte 45 jours , cette situation de payer en retard nous pousse à contracter des banques Lambert qui déstabilise notre économie familiale .


Notons que ce professionnel de la craie blanche est parti plus loin pour demander au gouvernement central d'arracher le marché de paie des enseignants chez Soficom pour une autre banque qui peut faire un bon travail poursuit- il.


Depuis que le mois de février à pris fin le 28 passé et aujourd'hui il est le 11/ Mars nous ne connaissons pas le jour exact que nous allons toucher notre salaire du mois de Mars.


Cependant, cette situation de retard de paie ne concerne pas seulement les enseignants du primaire voire même ceux là de l'enseignement supérieur et universitaire qui poussent le même cri d'alarme. Au moment où le gouvernement central débloque l'argent pour tout un trimestre.


Les démarches amorcées par la rédaction de votre média pour rencontrer le responsable de l'agence Soficom Tshikapa sont restées sans succès.

Gregoire Nzaji

56 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png