Kasaï : Les avocats jurent sur le départ de président du TGI - Tshikapa

Vendredi 14 Août 2020 par RSI


Après avoir tenu des propos jugés calomnieux à l'égard des avocats , monsieur Jean Marie Mamba président du tribunal de grande instance serait assis dans une chaise d'injectable.


Dans ses propos, le président du tribunal de grande instance avait qualifié les juristes d'être des ""mendiants"" profitant le transport à la fin du procès.

ce qui n'a pas bon sonné aux oreilles des avocats du barreau du Kasaï , qui se disent déterminés pour le départ de Jean-Marie Muamba, président du tribunal de grande instance de Tshikapa, pour avoir proféré des injures à leur endroit.


C’était au cours d’une marche dites d’indignation tenue ce vendredi 14 août 2020, allant du parquet général au gouvernorat, où un mémorandum a été déposé au directeur de cabinet du gouverneur.


« Le président du tribunal de grande instance de Tshikapa, a, publiquement tenu des propos calomnieux à l’endroit des avocats, nous devons aussi manifester publiquement. Nous exigeons donc son départ, même s’il retire ses propos », insiste Isaac Ntambue Longombe, le bâtonnier.


A l’en croire, « il n’est pas à son premier forfait, il venait d’être suspendu pour la même erreur, nous sommes des partenaires judiciaires, nous appeler des mandants, c’est piétiner nos us et coutumes ».


Il sied de noter que lors d’une audience tenue le mercredi 13 août 2020 dernier, Jean-Marie Muamba, président du tribunal de grande instance de Tshikapa, avait qualifié les avocats des « mandiants », et cela avait occasionné la suspension des comparutions des avocats devant le tribunal de grande instance de Tshikapa.

54 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png