KASAÏ : L' institut de Tshikapa, ex Athénée de la ville en voie de la disparition tolale




Qui peut sauver l'institut de Tshikapa ex Athénée de la ville ? voilà la plus grande question qui circule sur les lèvres de tout observateur averti . cette école publique de l'État qui a produit une majorité d'élite de la province du Kasaï est abandonnée à son triste sort, et sa situation n'attire pas l'attention des dirigeants de la province du Kasaï.


Après le constat fait sur terrain par votre média www.lesondage.info ce mardi 15 / 03/2022 avant midi , il reste à noter qu'une grande partie du complexe scolaire est déjà engloutie par le ravin historique de socajik où plus de 10 salles n'existent plus sauf le bureau de préfet qui est également sous menace.


Devant cette situation, les élèves étudient dans les conditions déplorables sur le sol . Il s'ajoute également le manque d'infrastructures digne pour une école moderne.


En dehors de l'inexistence de meilleurs bâtiments scolaires , nous pouvons aussi noter la transformation des installations scolaires à un dépotoir publique où les déchets ménagers dans la commune de Kanzala sont jetté ainsi la divagation des animaux ( les porcs )


Rappelons que cette école publique de l'État qui est gérée par la sous division de Kanzala avait bénéficié de la part du gouvernement central un montant de plus de 20.000$ pour sa réhabilitation et la construction de nouvelles de salles de classes, mais l'argent était tombé dans les mains de la mairie de Tshikapa , qui à son tour avait amorcé les travaux de rénovation et réhabilitation qui sont restés en suspens jusqu'à présent.


Gregoire Nzaji.

69 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png