Kasaï : Jacob Pembe Longo rejette en bloc le rapport du GEC, Bakuakenge appartient à Mweka ...

samedi, 15 Août 2020 par Diata Bowa



Réagissant sur le rapport publié mardi 12 août dernier par le groupe d'étude sur le Congo GEC, attribuant les conflits de Bakuakenge à l'origine du sénateur Evariste Boshab, le secrétaire exécutif et porte parole du gouvernement provincial, Jacob Pembe Longo, rejette et met en cause ce rapport du GEC.


Dans un point de presse organisé ce samedi 15 août 2020 dans la salle des réunions du gouvernorat de province du Kasaï, cet ancien administrateur du territoire de Mweka accuse les acteurs politiques du Kasaï d'être à la base de ce qu'il qualifie de mensonges.


"Je rejette en bloque tout ce que le GEC a publié, ce sont les politiciens ennemis de la province qui font ça, et nous les connaissons. Tout ce qui est publié dans ce rapport sont des mensonges" a-t-il déclaré.


Jacob Pembe Longo persiste et signe, Bakuakenge appartient bel et bien au territoire de Mweka dans la province du Kasaï et non à Demba au Kasaï-central.


Quand à l'origine du sénateur Boshab, le secrétaire exécutif du gouvernement provincial, affirme que celui-ci est de Mweka dans la chefferie de Bakuba.


"Aucun village de Bakuba se trouverait en dehors du territoire de Mweka dans la chefferie de Bakuba, pour dire que Bakuakenge appartient à Mweka. Et le professeur Évariste Boshab n'appartiendrait jamais dans un village du Kasaï-central, c'est un fils de Mweka de père et de mère, et je vous informe qu'il est chef coutumier intronisé par le roi lui-même", a renchéri Jacob Pembe Longo.

72 vues0 commentaire
Archives
logo lesondage.png