Kasaï : Fidel Ntumba Kambulu validé par l'Assemblée provinciale


Comme prévu, la journée du mercredi 21 Octobre 2020 restera inoubliable dans la grande famille du feu Laurent Kambulu Mputu, l'un de ses fils Fidel Ntumba Kambulu était validé comme député provincial en remplacement de son feu père ci - haut cité à l'Assemblée provinciale du Kasaï devant ses collègues députés provinciaux dans la salle de plénière à Tshikapa.


Conformément aux exigences de la Constitution et le règlement intérieur de l'Assemblée provinciale, l' honorable Fidel Ntumba Kambulu a répondu valablement aux critères pour remplacer son feu père, surtout qu'il est le premier suppléant sur la liste électorale qui avait donné le mandat du siège de la députation provinciale à l'illustre disparu.

signalons que le feu honorable Laurent Kambulu Mputu fut l'ancien Maire de Tshikapa, la ville qui est devenue en ce jour le chef lieu de la province du Kasaï.

Après la validation de son mandat, l'honorable Fidel Ntumba Kambulu a accordé une interview à votre site LESONDAGE.INFO , voici l'intégralité de son interview ci - dessous :

RSI : Bonjour M. FK

M. FK : Bonjour M. le journaliste

RSI : Quels sont vos impressions après votre validation comme député provincial en remplacement de votre feu père ?

M. FK : D’entrée en jeu, je saisie de l’occasion que vous m’offrez pour présenter toute ma gratitude à la population de Tshikapa ville en général et celle de kamonia en particulier pour nous avoir soutenu et accompagné durant de moment fort et horrible des épreuves sur la disparition de notre feu père LAURENT KAMBULU Mputu.

Tous mes remerciements au bureau de l’Assemblée Provinciale et à tous les Honorables députés provinciaux pour leur implication totale manifestée en ce qui concerne notre validation.

Ce n’est pas de gaieté de cœur que je prends ce mandat, mais c’est un droit au respect des textes régissent notre institution et de la force des lois de notre pays ; étant que premier suppléant de mon feu père , je ne pouvais pas passer outre face à la loi.


RSI : Vous avez travaillé à l’équateur pendant 5 ans comme médecin , aujourd’hui validé comme député provincial, pensez-vous relever les défis qui vous attend au profit de la population ?

M. FK : C’est la rdc qui gagne, j’ai eu le privilège de servir sous le drapeau dans la province de l’équateur, et aujourd’hui je me retrouve appelé à servir au niveau de la province du kasai. Comme un vrai patriote, je me sens à l'aise sur ma peau avec cet esprit du patriotisme pour apporter le meilleur de moi même partout où je peux me retrouver pour servir mon pays. Et aussi je suis conscient que les défis sont énormes à relever, qui nécessiteraient l'accompagnement de notre base avec l' espoir et notre détermination nous allons sans désemparer nous mettre au travail àfin de rencontrer les desiratas de la population parce que nous avons un contrat social avec cette population qui est notre base.

RSI : Quel votre dernier mot?

M. FK : Me demander à dire un dernier mot présentement, je ne saurais pas, parce qu' à tout moment j'aurai toujours un mot à dire pour l'intérêt de Tshikapa et sa population, parce que Tshikapa m’a tout donné. Maintenant, c’est à moi de lui rendre l’ascenseur.

Ensemble main dans la main , nous allons écrire l’histoire de notre Kasaï.


RSI : Quelle expertise comptez-vous apporter à l'hémicycle du Kasaï ?

M. FK : Étant que médecin, je compte non seulement de mettre au profit de notre population mon expertise médicale , mais bien aussi mon apport dans le domaine de l’assurance maladie pour le bien être de la santé de cette population du Kasaï. Parce que si la santé n'est pas en forme, même le développement est bloqué. Veut dire la province est bloqué.

RSI : nous vous remercions

M. FK : c'est moi qui vous remercie

28 vues0 commentaire
Archives
logo lesondage.png