Justin Bitakwira quitte Joseph Kabila pour l'Union Sacrée



Il a rompu totalement le mariage avec Joseph Kabila qu’il conjugue au passé. L’ancien ministre congolais de Développement rural, Justin Bitakwira arrivé dimanche 22 novembre 2020 dans la ville de Goma au Nord-Kivu, a totalement zappé le Front commun pour le Congo qu’il dit ne plus appartenir.


Devant la presse à l’aéroport international de Goma, Justin Bitakwira a signifié que depuis deux ans, il ne participe plus aux réunions de la plateforme de l’ancien président Joseph Kabila.


« Quand les gens m’ont vu aller rencontrer le président de la République, ils se sont posés des questions si j’ai quitté le FCC. Je dois d’abord vous informer que ça fait deux ans que je n’ai pas été invité aux réunions du FCC. Je n’appartiens à aucune instance du FCC. Vérifiez les images de la retraite de Safari Beach, vous ne me verrez pas », a fait savoir le leader de l’ARCN.



En outre, le grand notable d’Uvira est heureux de s’afficher désormais comme le partenaire privilégié de l’actuel chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi.


« Je suis partenaire privilégié du président de la République. Retenez ça comme ça », a-t-il martelé.


Il descend dans son fief au Sud-Kivu avec une mission de rencontrer les délégués de différents groupes armés sur ordre du président Félix Tshisekedi notamment à Baraka et Uvira pour discuter sur la pacification de l’Est de la République démocratique du Congo.


M. Bitakwira avait déjà répondu favorablement à l’appel du chef de l’État, en participant aux consultations qu’il a initiées pour créer « l’Union sacrée » de la nation alors que la coordination du Front commun pour le Congo avait interdit à tous ses membres d’y prendre part.


43 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png