Ituri : six personnes tuées lors de deux attaques des miliciens de la CODECO à Djugu.


Six personnes ont été tuées lundi 27 juillet lors de deux attaques des miliciens de la CODECO, en territoire de Djugu. . Selon des témoins, la première attaque est celle d’Amema, dans le secteur de Banyali-Kilo où cinq personnes ont été abattues à la machette par des éléments de la milice CODECO.



Le Président de la communauté Nyali a déclaré à Radio Okapi, que les victimes ont été décapitées par leurs bourreaux. Ces derniers sont venus des villages voisins de Ngoto et de Kabakaba. Ce drame a eu lieu aux environs de vingt heures locales (18h TU), dans la nuit de dimanche à lundi 27 juillet. D’autres habitants, présents lors de l’incursion de ces rebelles ont réussi à se sauver, affirme la même source. Ce qui porte à cinquante-six, le nombre de civils abattus par ces assaillants en secteur de Banyali-Kilo depuis le début de ce mois de juillet, a indiqué Gustave Tungulo, Président de ladite communauté.



La seconde attaque est survenue sur l’axe l’axe Kilo-Kobu, dans secteur de Walendu Djatsi ou un véhicule avec deux passagers à bord est tombé dans une embuscade des miliciens de la CODECO, faisant un mort et un blessé. A Tondabo, dans la chefferie de Babelebe, cette fois en territoire d’Irumu, quatre corps sans vie qui ont été retrouvés le même lundi dans cette entité. C’est après une attaque attribuée aux miliciens de Chini ya Kilima qui s’est déroulée vendredi 24 juillet.

1 vue0 commentaire
Archives
logo lesondage.png