IMBROGLIO À LA CNPR : CHÉRUBIN OKENDE S'ÉTERNISE DANS LES BOURBIERS



Le passage du Ministre Chérubin Okende à la tête du Ministère des Transports est tout à fait *calamiteux*. Cloches et Clochettes alertent déjà son Excellence Félix Tshisekedi pour sanctionner ce Ministre hors-série.


Par son nouvel Arrêté ministériel 0003/CAB/MIN/TVCD/2022/ du 09 février 2022, portant nomination des nouveaux membres du Comité Directeur de la Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR), l'actuel Ministre des *Transports, Voies de Communication et Désenclavement*, Mr Chérubin Okende vient, une fois de plus, d'énerver les textes fondateurs de cette Structure.


_Non seulement il a choisi d'évoluer de violation en violations, ce dernier a massacré le Règlement Intérieur de ce Comité mais également, il vient de poser un acte en violation de *l'Arrêté 002 et son Article 12*.


_Plus grave, Chérubin Okende sait pertinemment bien que *le mandat du Comité Directeur est de 05 ANS renouvelable*.


_Ce mandat peut prendre fin soit *collectivement ou individuellement* par manque de performance ou par *manquement grave*.


_Si Chérubin Okende juge qu'il avait manquement grave dans la conduite des affaires par l'actuel Comité Directeur, *il devrait ipso facto initier une action disciplinaire*. Malheureusement ce qui n'est pas le cas.


S'il n' y avait pas performance, il devrait plutôt convoquer les membres de l'actuel Comité Directeur, au regard de ses prérogatives, afin de palier par des recommandations efficaces, dans le souci de redresser les choses.


Sur base des éléments probants et convaincants énumérés ci-dessous, *les membres du Comité déchu de la CNPR sont libres de saisir immédiatement le Conseil d'État en référé de suspension*. Le Premier Ministre SAMA LUKONDE doit ouvrir l'oeil et le bon sur ce dossier qui risque de défrayer la chronique.


*Martin KILABI KAPAT

Libre Analyste ✍️

78 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png