ICCN : Le projet du barrage de Sombwe du Parc Upemba nécessite encore des missions et autres études




Venu ce 26 novembre 21 pour répondre aux préoccupations soulevées y a une semaine, lors de son audition devant la commission Environnement Tourisme , Ressources Naturelles et Développement Durable, le Dg de l'Institut Congolais de la Conservation de la Nature (ICCN), Olivier

Mushete, a essentiellement recommandé la poursuite des études et missions de conciliation avec les communautés locales avant de décider la construction du barrage de Sombwe, situé aux environs du parc Upemba aux frontières des Provinces du Haut Katanga et du Haut Lomami . Ces études et concertation s permettront de lier les impératifs de la protection des ères protégées et le désir de production de l'énergie hydroélectrique pour répondre aux besoins de développement des populations et localités environnantes.

"Concrètement cela veut dire que nous,ICCN, devons créer les conditions pour mettre ces populations dans les voies de développement positif. Nous avons besoin d'énergie, mais devons prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour faire que les grands projets d'infrastructures de production d'énergie soient faits dans le respect des lois de la République, et donc nous allons dépêcher les descentes complémentaires sur terrain en collaboration avec les élus nationaux originaires du coin pour que tout le monde soit totalement rassuré sur le bien fondé de ce projet en insistant sur la coopération avec les communautés locales.",a déclaré en substance Olivier Mushiete.

S'agissant de la construction du barrage, l'option n'est pas encore levée parce qu'il ya encore d'autres questions à résoudre absolument avant toute réalisation , a-t-il poursuivi .

On ne peut pas prendre une décision de s'engager dans un investissement d'une telle importance s'il ya encore des objections au départ. A l'heure qu'il est l'option définitive n'a pas encore été prise. Il faut prendre toutes les meilleures Options possibles pour permettre la réalisation du projet grâce auquel nous aurons de l'électricité et énergie dans les villages, a-t-il conclu .

Pour sa part, le rapporteur de la commission, l'honorable Dhedhe Mopasa, s'est dit satisfait des réponses de l'ICCN qui ont rencontré les préoccupations de la commission. Les réponses seront ramenées au niveau de la sous commission spécialisée en la matière pour dégager un point de vue qui sera connu dans 10 jours

116 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png