GREVE À L' OGEFREM : Chérubin OKENDE trouble l'État de droit que prône FATSHI !



Depuis les premières heures de ce mercredi 02 Mars 2022 , il s'y observe un arrêt du travail par les agents et cadres au siège national de l'OGEFREM.

Cette grève constatée ce matin est dite suite au mauvais comportement enregistré dans le chef du ministre de transport Chérubin OKENDE qui s'est interféré par arbitraire dans une gestion interne jusqu'à politiser les décisions du conseil de gestion comme il aurait fait autre fois avec la LAC que l'opinion publique a toujours déplorée sa faillite jusqu'en ce jour déclare un gréviste.

Les agents et cadres de l'Office de gestion du fret multimodial s'opposent farouchement aux dernières correspondances du ministre Okende qui a donné injonction au conseil de gestion en vu de la réintégration de 10 agents licenciés pour le détournement , lettres malencontreusement initiées par ces agents licenciés que le ministre cherche à tout prix de leur protéger pour ses raisons politiques au détriment de lois du pays, mais ce dernier préfere la consécration de l'impunité en violation des textes.


Signalons que depuis la mise à l'écart de l'ancien DG Patient SEYIBA, l'ensemble du personnel de l'OGEFREM ne cesse jamais de féliciter le nouveau vent du leadership qui sévit à la tête de cette entreprise incarné dans la personne de l'actuel DG ai Olivier MANZILA MUTALA, qui a répondu fidèlement à la vision du Chef de l'état à travers le peuple d'abord et non le ministre de tutelle d'abord.

Ce vent d'état de droit se fait attendre par une gestion managériale basée sur la discipline de travail , l'amour du prochain et le respect des textes légaux, réglementaires et consensuels sans oublier l'amélioration des conditions sociales et salariales des travailleurs.

Le ministre des transports doit éviter de confondre son parti politique Ensemble avec la gestion de l'OGEFREM témoigne un gréviste devant le siège national de l'OGEFREM.

C'est pourquoi le ministre OKENDE fera mieux de se ressaisir pour sauver l'image du gouvernement SAMA LUKONDE au lieu de salir toute une équipe au profit de mauvais citoyens licenciés légalement à cause de détournement et corruption au détriment de l'entreprise.


Diata Bowa

76 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png