Fin de Ramadan à Kinshasa : une jeep de la police caillassée et incendiée



Jeudi le 13 Mai 2021


Les tensions qui sévit entre deux camps de musulmans à la clôture de Ramadan perplexe l'attention des observateurs comme si cette religion n'a jamais prêché la paix et le pardon .

une jeep de la police caillassée puis incendiée , un policier est tué ce jeudi 13 mai 2021, jour de la fête musulmane de l’Aïd El Fitr marquant la fin du jeûne du mois de ramadan.


La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les musulmans qui avaient déjà pris l'assaut au stade des Martyrs suite à la tension qui était entrain de monter entre le deux camps des musulmans en conflit.


Malgré, les efforts du Gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila qui avait tenté de « réconcilier » les deux camps hier a fini à produire un vent, cette fête se transforme en guerre civile entre deux camps islamiques opposés qui se disputent la représentation légale de la Communauté islamique du Congo (COMICO).


Cheik Abdallah Mangala est combattu à la tête de cette communauté par un camp qui est bdirigé par l’imam Cheikh Youssouf Djibondo.


La situation reste tendue en ce moment aux alentours du Stade de Martyrs de Kinshasa (RDC).


Soyons réellement les candidats célestes que terrestres.


Diata Bowa

57 vues0 commentaire
Archives
logo lesondage.png