DISCOURS SUR L'ÉTAT DE LA NATION : LUTTE CONTRE LE TERRORISME À L' EST ET ÉLECTIONS EN 2023



_Kinshasa, lundi 13 décembre ( cellcom présidentielle/ GKK)_


Conformément à la constitution, le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a prononcé, ce lundi 13 décembre, son discours sur l'état de la Nation devant les deux chambres du parlement réunies en congrès.


Dans une allocution d'une heure et demie , le Chef de l'Etat a abordé tous les secteurs de la vie nationale et répondu à toutes les questions que se pose la population.


De prime abord, le Chef de l'Etat a fait part de sa satisfaction sur les opérations militaires en cours dans les provinces en état de siège depuis le mois de mai de cette année.


"Je note avec satisfaction que nos forces armées ont progressivement réussi à faire bouger les lignes et à reprendre plusieurs bastions jadis occupés par l’ennemi. Des chefs de bande ont été neutralisés, et plusieurs éléments de ces forces négatives se sont rendus. ", a affirmé le commandant suprême des forces armées.


Toutefois, le président de la République a fustigé la campagne de dénigrement et de démobilisation menée par une infime minorité de nos compatriotes, jouant à chaque coup, des rôles pernicieux d’étouffoirs, comme pour confirmer que l’insécurité qui règne en cette partie de notre pays les confortait dans leurs entreprises.


"Je les invite à rejoindre le camp de la patrie, car ce n’est que dans l’unité et la concorde que nous arriverons à vaincre cet ennemi qui a pris l’habitude de semer la désolation dans nos villes et villages." a-t-il ajouté,


Pour clore ce chapitre le président de la république a fixé l'opinion au sujet des opérations militaires conjointe entre les armées nationales de la RDC et de l'Ouganda pour combattre efficacement les groupes terroristes ADF.


"nos deux pays ont convenu tout récemment de mutualiser leurs efforts en vue de mener des opérations conjointes contre cet ennemi commun ; notre Parlement dûment informé",

a précisé le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a dit "veiller à limiter au temps strictement nécessaire à ces opérations, la présence de l’armée ougandaise sur notre sol".


Le processus électoral de 2023 est irréversible.

Le président de la république a réaffirmé sa détermination à organiser des élections crédibles et transparentes en respectant le délai constitutionnel.


"Mon engagement de faire de la République Démocratique du Congo un Etat véritablement démocratique ne peut se concrétiser sans l’organisation d’élections libres, démocratiques, transparentes et dans le délai constitutionnel. Je lance donc un appel solennel à tout notre Peuple pour accompagner démocratiquement la Commission Electorale Nationale Indépendante et pour s’impliquer activement dans le processus électoral. ", a déclaré le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.


Au sujet de la lutte contre la corruption , le président a adressé une chandelle à l'endroit de l’Inspection Générale des Finances ( IGF) qui contribue efficacement à l’effort d’assainissement des finances publiques et cela, à la grande satisfaction de nos populations.


"Néanmoins, a dit le président de la république, l’IGF ne peut remplacer l’action du Pouvoir judiciaire ayant seul la mission constitutionnelle de dire le droit.


En ce qui concerne la justice, le président Tshisekedi a reconnu beaucoup reste à faire en matière d'indépendance de la justice.


"Je réaffirme mon engagement à poursuivre les réformes courageuses dans le secteur de la justice, y compris celles relatives aux structures et à la qualité de leurs animateurs suivant le principe « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ».", a-t-il ajouté.


Le président de la République a rappelé les principales missions du gouvernement de l'Union Sacrée de la Nation à savoir:

la restauration de la Paix et de la Sécurité; la relance de l’économie nationale ; l’assainissement de la gestion des finances publiques ;la lutte contre la corruption sous toutes ses formes ;l’amélioration qualitative des conditions de vie de nos populations ;la Couverture Santé Universelle ; l’application de la gratuité de l’enseignement comme prescrit dans la Constitution et le renforcement de l’autorité de l’Etat ainsi que de l’Etat de droit.


Dans le chapitre économique, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rappelé les programmes contractés avec le FMI.


"Pour le seul exercice 2021, la RDC a bénéficié de la part de ses partenaires extérieurs multilatéraux, des engagements de l’ordre de 4,5 milliards de dollars américains. Il s’agit là d’un niveau record dans l’histoire récente de notre pays" , a dit le chef de l'état.


Du haut de la tribune du Congrès, le président de la république a fixé l'opinion sur les motifs et retombées de ses voyages à l'étranger.


"Sur ces points, il convient de noter que nos déplacements à l’extérieur du pays ont considérablement permis d’améliorer l’image de marque de la RDC qui s’est ainsi ouverte au monde comme un lotus. Et nombreux sont ces pays qui ont décidé de sceller avec nous des solides partenariats gagnants-gagnants", a affirmé le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.


Le président de la République a terminé son discours en lançant un appel à tous les acteurs politiques et sociaux toutes tendances confondues :


"J’en appelle à notre conscience collective, ce qui nous unit, la RDC, est plus importante que l’égoïsme de chacun et le dangereux clivage tribaliste qui peuvent nous diviser », a-t-il conclu.


Mon engagement de faire de la République Démocratique du Congo un Etat véritablement démocratique ne peut se concrétiser sans l’organisation d’élections libres, démocratiques, transparentes et dans le délai constitutionnel. Je lance donc un appel solennel à tout notre Peuple pour accompagner démocratiquement la Commission Electorale Nationale Indépendante et pour s’impliquer activement dans le processus électoral.

50 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png