Dans un tweet, Donald Trump évoque l'hypothèse d'un report de la présidentielle américaine.


Dans un tweet, le président américain a affirmé, jeudi 30 juillet, que des risques de fraudes menacaient l'élection présidentielle de 2020 et s'est interrogé sur un éventuel report du scrutin. D'après la constitution des États-Unis, contrairement au Congrès, la présidence n'a pas le pouvoir de modifier la date de la présidentielle.


Le président américain Donald Trump a évoqué, jeudi 30 juillet, l'hypothèse d'un report de l'élection présidentielle, en avançant, sans la moindre preuve, des risques de fraude liés à l'épidémie de Covid-19. Le tweet évoquant cette possibilité a été posté quelques minutes après l'annonce d'une chute historique du PIB américain au deuxième trimestre (-32,9 %)


"2020 sera l'élection la plus inexacte et la plus frauduleuse de l'histoire", a lancé le locataire de la Maison Blanche, évoquant le recours élargi au vote par correspondance pour le scrutin du 3 novembre. "Ce sera une véritable honte pour les États-Unis", a-t-il ajouté. 

1 vue0 commentaire
Archives
logo lesondage.png