Décès de l'étudiant Congolais en Inde : Tshisekedi appelle la population au calme




Lors de la 15ème réunion du conseil des ministres tenue le vendredi 13 août 2021, le président de la République démocratique du Congo s'est exprimé sur le décès d’un étudiant Congolais en Inde.

Selon le compte rendu de cette réunion faite par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, Félix Tshisekedi a déploré cette mort "tragique".


Il a invité le Gouvernement à tirer la sonnette d’alarme pour que pareil incident ne se reproduise plus.


"Le président de la République appelle la population au calme et à faire preuve de civisme face à cette situation. Tout acte de violence et de vandalisme à l’endroit des personnes et des biens de communauté indo-pakistanaise installée en République Démocratique du Congo doit être condamné et stoppé immédiatement", indique la même source.


En outre, le président Tshisekedi a exhorté la population à garder à l’esprit qu’il est important d’éviter de répondre à la violence par la violence, à l’injustice par l’injustice et de ne pas se laisser entraîner dans un cercle vicieux de violence.


"La justice doit passer par le droit et le respect des lois", a martelé le président de la République.


Félix Tshisekedi a aussi insisté sur le fait que la République Démocratique du Congo doit rester une terre d’accueil pour tous et une terre d’asile pour ceux qui cherchent protection.


"Avec l’Inde, le Congo entretient une relation amicale de longue date et les deux peuples sont appelés à surmonter cette épreuve dans la dignité en respectant les valeurs humanistes fondamentales qui leur sont communes", a fait savoir le chef de l'État.


Pour rappel, le décès suspect de l'étudiant Congolais Joël Shindani en Inde a provoqué la colère de certains Kinois, qui se sont même livrés aux actes de pillage et de vandalisme de certains magasins et dépôts appartenant aux sujets Indiens .


3 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png