Assemblée nationale: les députés votent pour la 13è prorogation de l'état de siège



Pour la 13è fois, les élus nationaux ont autorisé la prorogation de l'état de siège dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu.


Sur 287 députés présents 283 ont voté en faveur de la 13e prorogation. Avant que le projet de loi soit envoyé en seconde lecture au Sénat. Le gouvernement sera ainsi ainsi autorisé de poursuivre les opérations militaires de rétablissement de la paix en Ituri et au Nord-Kivu.

C'était au cours de la plénière tenue, ce mardi 30 novembre dans la salle des Congrès du Palais du peuple.

Dans son exposé des motifs, la ministre d'État, ministre de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo, a évoqué le désir et la volonté du gouvernement, sous la vision du chef de l'État, de poursuivre les efforts de rétablissement de la paix dans les provinces du Nord-Kivu et de Ituri qui connaissent, ces dernières heures, une détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire des suites des actions de plusieurs groupes armés. Il a salué le travail en cours de la part des forces de défense et de sécurité, grâce à la collaboration et à l'appui de toute la population; des forces qui sont lancées dans les opérations militaires en vue du rétablissement de la paix recherchée.


Pour ne pas stopper les forces de défense et de sécurité à poursuivre les opérations de pacification en cours, une 13è prorogation de l'état de siège s'impose, a-t-elle argumenté du haut du prétoire de la chambre basse du Parlement.

Au cours du débat qui s'en est suivi, certains députés ont soutenu la mutualisation des forces armées Ouganda-RDC pour traquer les ADF et d'autres forces négatives.Nêanmoins, ils exigent des résultats sur le terrain. Car, selon les données recueillies, il n'y a pas de différence pour eux. "Avant l'état de siège est égal pendant l'état de siège" ont-ils argumentés

17 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png