AN : Question écrite adressée au ministre des ITP, L’hon Muanza Munya veut des explications claires



C’est une gymnastique parlementaire dévolue à un député élu et qui tient toujours à préserver le bien-être social de sa base. L’honorable Muanza Munya Papy Bon Soleil, élu de la ville de Tshikapa n’est pas passé outre mesure sur ses constats fait relatifs à l’interruption de desserte en eau potable qui met en mal sa base pour adresser par la voix requise constitutionnellement sa question écrite au Ministre d’Etat, ministre des Infrastructures et Travaux publics. Et cela, au respect de règlement intérieur de la Chambre basse spécialement dans ses articles 165, 166 et 167.

- La genèse des faits

L’honorable Muanza remonte l’historique à partir de l’écroulement du Pont qui relie la commune de Kanzala et deux autres communes de Kele, notamment, Mabondo et Mbumba sur la rivière Kasaï, qui, grâce à l’implication personnelle du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo était rétabli en toute urgence par l’Office des Routes à la grande satisfaction de toute la population de ce coin. Curieusement que cela puisse paraître, le constat est qu’après l’écroulement de ce pont, toutes les conduites de l’eau de la REGIDESO qui amenaient l’eau vers la colline ont été coupés. Conséquence, la population est restée sans l’eau pendant presque deux ans. Pourtant, le pont est réhabilité et non les tuyaux. Cette denrée alimentaire de première nécessité vitale ne coule pas dans ce coin, pourtant les latinistes disent « Aqua est vita », en langue de Voltaire « l’eau c’est la vie ». la ville de Tshikapa a une grande usine moderne capable d’assurer la production, le traitement et la distribution d’eau. C’est la négligence des autorités provinciales. La société civile locale a levée l’option de manifester à travers une marche en déposant un mémo à qui de droit, chose qui a connu un couac, car, il y a eu une répression punitive de la part des agents de l’ordre où on a enregistré le cas des blessés graves et énormes dégâts matériels dans le camp des manifestants. Car, les gaz lacrymogènes ont retentie avec des tirs à balles réelles.

L’honorable a déploré avec amertume cette situation.

- Les questions

Comme susdit, l’honorable Muanza Munya voudrait bien à travers sa démarche que le ministre d’Etat éclair la religion de tout le monde sur les préoccupations suivantes :

Le ministre des ITP peut donner aujourd’hui, les raisons pour lesquelles il y a eu non rétablissement immédiat des tuyaux de la REGIDESO de l’autre côté de la colline de KELE dans la ville de Tshikapa, et que cette population peut bien attendre combien de temps pour la normalisation de cette situation qui perdure presque déjà une année durant. Déposé en date du 01 juin 2022, tout le monde s’impatiente pour la suite.

Pierrette Luabeya

44 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png