AN : L' hon Annie Mombunza en plaidoyer au bureau pour son initiative parlementaire sur l'élevage


Accompagnée de Tharcisse Kayora, directeur général de l'association Action pour le Développement et la Paix (ADEPEA), l'honorable Annie Mombunza, élue de Budjala, en province du Sud-Ubangi, est allée à la rencontre de l'honorable Colette Tshomba, rapporteur de l'Assemblée nationale, pour un plaidoyer en vue de la reprogrammation de la proposition de loi portant principes fondamentaux et organisation du secteur de l'élevage en RDC.

Au sortir de l'audience, l'élue de Budjala s'est exprimée en ces termes :


"L'honorable Colette Tshomba est membre du bureau et c'est le bureau qui gère les députés nationaux avec toutes les initiatives. Raison pour laquelle, le président étant empêché, nous sommes venus voir un des membres du bureau pour mener une plaidoirie par rapport à l'initiative de loi déposée depuis la session passée ; la 'loi portant principes fondamentaux relatifs à l'élevage en RDC, une initiative de l'honorable Annie Mombunza. Nous sommes venue parce que la loi était programmée pour la session passée, malheureusement on n'a pas eu le temps de l'examiner. Nous sommes venue plaider pour que cette loi soit reprogrammée au cours de la prochaine session".

S'agissant de la nécessité de cette loi dans un secteur qui a oeuvré tant d'années, une fois régulé, le secteur de l'élevage va procurer de l'emploi à la jeunesse congolaise dans les milieux ruraux et rapporter des devises au pays, sans oublier que ce secteur va chasser la famine dans le pays.

Selon les statistiques disponibles, a enchaîné la députée nationale, la RDC est un pays où une partie importante de sa population souffre de malnutrition. "Aujourd'hui, si on prend l'agriculture, la pêche et l'élevage, nous pouvons lutter efficacement contre la famine, sans perdre de vue ce sera un pas franchi de plus pour le développement du pays", a-t-elle ajouté par ailleurs.

Dans cette démarche, elle reçoit l'accompagnement de l'Adepea pour porter haut cette loi, soutenir dans le lobbying et l'harmonisation des textes. Il faut dire que la députée nationale a initié un atelier d'harmonisation des textes avec le ministère de la Pêche et Élevage, organe exécutif, afin d'avoir un document consistant à même de servir le pays.


Au bout du compte, l'honorable Mombunza s'est dit satisfaite des réponses de la rapporteur e la felicite pour son sens d'engagement et sa disponibilité. "Cela prouve à suffisance que le bureau de l'Assemblée nationale porte à coeur le problème ayant trait au social de la population". Mme le rapporteur du bureau de l'Assemblée nationale a pris l'engagement de baliser la voie pour une rencontre avec le président, à qui la délégation voudrait rappeler l'utilité de cette loi qui a subi la procédure parlementaire: elle est passée par le bureau d'études, elle a été programmée pour examen, car déjà distribuée aux députés.

72 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png