A.N : Mboso reçoit en audience Zhu Jung de la Chine et M. Rachid Agassimb du Maroc



Les deux audiences de ce jour à l'A.N.


Jeudi 14 octobre, le président de l'Assemblée nationale, Christophe Mboso, a reçu en audience l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Populaire de Chine en RDC, Zhu Jing, en son cabinet de travail, au Palais du peuple.


Au sortir de ce entretien, le diplomate chinois s'est exprimé en ces termes : "Nous avons parlé des relations entre les parlements congolais et chinois et sur les échanges de communication entre ces deux parlements pour contribuer au renforcement du partenariat entre la RDC et la Chine".


S'agissant du processus électoral en RDC qui,a aussi figuré au menu de cet entretien, l'ambassadeur Zhu Jing pense, qu'en tant que partenaire stratégique de la RDC, la Chine est très attentive sur tout ce qui se passe en RDC, précisément sur le processus électoral", a t-il déclaré.


Par ailleurs, a ajouté le diplomate, la Chine soutient tous les efforts de dialogue inclusif et constructif entre les Congolais, afin de trouver une solution au processus électoral en cire dans le pays.


Pour l'ambassadeur Zhu Jing, le processus électoral est une affaire interne. " La Chine est contre toute ingérence dans les affaires intérieures" et " il faut laisser les Congolais régler leur problème", a-t- il martelé.


S'agissant de la position de la communauté internationale sur le processus électoral congolais, M . Zhu Jing estimé que la communauté internationale a un rôle d'accompagner le processus électoral.

" La communauté internationale a le rôle d'accompagner et de soutenir le processus électoral en RDC et non de s'ingérer dans les affaires des Congolais" ,a renchéri le diplomate chinois.

Au cours de la

2ème audience, le speaker de la Chambre basse a conféré avec l'ambassadeur du Maroc, M. Rachid Agassim

Pour sa enième visite auprès du président de l'Assemblée nationale, le diplomate marocain est venu présenter le nouveau président de la chambre des représentants du royaume du chérifien.

Celui-ci a été élu au terme des élections de septembre dernier. Comme ainsi dire que le Maroc dispose d'une nouvelle chambre des représentants et un nouveau Sénat.


L'ambassadeur marocain a profité de cette visite pour présenter au président Mboso une note qui lui permettra d'entrer en contact avec son homologue du Maroc nouvellement élu.


"Puisque nous avons maintenant une nouvelle chambre avec le nouveau représentant, c'est comment ça que nous avons parlé aussi de l'information et du groupe d'amitié parlementaire RDC-Maroc.


A ce sujet, le président Mboso a donné des instructions pour que ce groupe soit formé rapidement, même d'ici la fin du mois, a précisé par ailleurs l'ambassadeur marocain.


S'agissant des relations parlementaire RDC-MAROC, M. Agassim a fait savoir qu'elles ont toujours été au beau fixe et c'est tout à fait naturel.

Il est seulement question ici de reprise des relations avec les nouveaux députés de deux parlements (RDC- Maroc), car les relations ont toujours été excellentes et historiques.Ces relations ont comme avantage le renforcer le lien entre les députés de ces deux parlements.


9 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png