A.N : Le Président Mboso rencontre les attentes des Assistants parlementaires au respect de la loi



vendredi le 18 juin 2021


Après avoir trouvé gain de cause à leurs revendications, les assistants parlementaires de la troisième législature reviennent aux bons sentiments suite à un changement observé qui s'opère du jour au jour concernant leur situation auprès de l'actuel bureau de l'Assemblée Nationale.

Depuis les deux législatures passées y compris le premier bureau déchu de la législature actuelle qui était dirigé par l'honorable Jeannine Mabunda de triste mémoire qui sait permis même autre fois à dénigrer publiquement le rôle d'un assistant parlementaire à travers les médias comme un porteur de mallette d'un député, en n'oubliant même que ce dernier est reconnu par le règlement intérieur de la chambre basse comme un personnel politique .


Depuis son avènement à la tête du bureau de chambre basse du parlement , l'honorable Président Mboso était très attentif à la situation des Assistants parlementaires dont le noyau représentatif des assistants dirigé par Jonh Singho et ses collaborateurs ne pouvaient pas passé la journée sans adressé une correspondance ou demande d'audience au cabinet Mboso dans le but de voir le bureau appliquer la loi pour le bien être des assistants parlementaires.

Aujourd'hui rien n'est à cacher surtout que le bureau de l'Assemblée nationale, particulièrement l'honorable président Christophe Mboso a fait la preuve de son sens patriotique élevé de mettre en application les prescrits de la loi de budget 2021.


Ce geste louable accompagné d'une bonne volonté politique de l'homme n'a pas laissé indifférent les assistants parlementaires à travers leur Président John Nsigho de remercier le Président Christophe Mboso pour avoir pris en compte leurs revendications, malgré que cela en déplaise à certaines personnes animées de mauvais sentiments pour ne pas reconnaître cette montée en flèche de la vision de l'Union Sacrée de la nation dont son géniteur est le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.


L ' heure de mensonge et de manipulation est déjà révolu pour ce qui pense que rien ne va, précise

John Singo, président des assistants parlementaires, et il fait observer que beaucoup de mensonges sont distillés par les ennemis de l'Union sacrée de la nation et que certains de ses collègues, membres de l 'Union Sacrée, se laissent manipulés par des infiltrés, car , en aucune fois concernant la taille de prime n'a jamais été communiqué à la presse de l'Assemblée nationale insiste ce dernier.

L' occasion était aussi pour que John Singho et ses collaborateurs attirent l' attention de leur collègues en leur rappelant qu'ils ne peuvent pas vouloir une chose et son contraire à la fois.

Après avoir obtenu gain de cause à leurs revendications, le bon sens voudrait qu'ils remercient le bureau Mboso et pourquoi cela fait mal aux infiltrés aussi longtemps qu'ils n'ont aucune leçon à leur donner a éclairci l' Assistant Me Marcel Ntumba.

Selon un observateur et membre de service administratif de l'Assemblée Nationale témoigne ceci : pendant le Bureau Mabunda , souvient-il, malgré tous les traitements dégradants à l'endroit des assistants, certains assistants devant des cameras portés leur soutien total au bureau Mabunda sous le label des assistants parlementaires du FCC moyennant une enveloppe de transport , mais pourquoi aujourd'hui ces mêmes personnes veulent faire d'un droit particulier quand il s'agit de soutenir les actions du bureau Mboso qui s' engage et se sacrifie sur la voie de l'amélioration progressive de leur traitement ? C'est pourquoi les initiatives de Jonh Singho et ses collaborateurs sont à encourager surtout qu'ils prônent la transparence et l'amélioration de condition de travail des assistants parlementaires en ce qui concerne la formation de renforcement de capacités qui a eu récemment et autres multiples démarches qui restent en cours.

Le Président Mboso avait promis et il a réalisé.


Diata Bowa

61 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png