A.N : Eliezer Ntambwe conduit une délégation de mouvements citoyens auprès de Mboso


Une délégation de mouvements citoyens, conduite par le député national Eliezer Ntambwe, élu de la Lukunga dans la ville de Kinshasa a été reçue au bureau de Christophe Mboso, speaker de l’Assemblée nationale. Empêché, c’est son directeur de cabinet, l’honorable Samuel Mbemba qui a reçu cette délégation représentant près de 15 mouvements citoyens (Filimbi, Lucha, Biso Peuple, Mwana Congo…) qui désiraient échanger de vive voix sur l’actualité de la Chambre basse du Parlement marquée par l’entérinement de la nouvelle équipe de la CENI.

Au sortir de l’audience, le député national Eliezer Ntambwe a présenté ces mouvements comme les vrais héros de l’alternance politique intervenue en RDC, depuis l’avènement de Félix-Antoine Tshisekedi à la magistrature suprême.

« Vous savez que nous venons de loin avec ce combat. Et j’ai toujours dit qu’il y a ceux qui sont venus pour soutenir la victoire de Félix-Antoine Tshisekedi, mais il y a ceux qui sont propriétaires du pouvoir ; cette victoire que vous avez vue est le fruit d’un processus, d’un combat et des sacrifices. De fois, les gens oublient tout parce qu’il y a des opportunistes qui font beaucoup de bruits. La délégation que vous voyez est composée de jeunes des mouvements citoyens, ceux qui étaient au front contre le régime passé. Ceux qui ont perdu les leurs membres de famille et autres compagnons de lutte », a déclaré l’élu de Lukunga à Kinshasa.

Pour sa part, Kasongo Gauthier, coordonnateur du mouvement citoyen « Biso Peuple/Société civile », a déclaré :

« Nous sommes une dynamique de jeunes qui travaillons pour la quête de la démocratie en République démocratique du Congo. Compte tenu de l’actualité, nous sommes venus voir le président Mboso pour le féliciter du travail qu’il abat dans le leadership de la Chambre basse. Et nous voulons bien nous positionner, prendre acte de ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale en entérinant la nouvelle équipe CENI et rassurer les élus que nous restons toujours dans notre rôle de contrôle citoyen, de surveillance citoyenne pour, notamment observer et contribuer à l’organisation des élections transparentes, libres et apaisées, dans le respect du délai constitutionnel ».

Avant d’ajouter que leur initiative va dans le sens de barrer la route à tout glissement, ou toute autre action allant dans le sens de violer la Constitution ; ce qui porte les germes de troubles à venir, des morts et la fuite des investisseurs de notre pays.

98 vues0 commentaire