État de siège: 24 ans du bilan de la MONUSCO à l' Est est largement négatif dixit le député JC DRAZA





Mercredi ,le 19 Mai 2021


La présence des éléments des forces onusiennes sur le sol Congolais en général et dans la partie Est de la République en particulier continue de susciter les diverses réactions dans le chef de la population Congolaise.

si les uns soutiennent l'action des casques bleus, les autres par contre juge de négatif la mission des Nations Unies au Congo.


‹‹ La MONUSCO n'a jamais contribué à la pacification de l'Est de la République Démocratique du Congo, oubliant qu'elle est une mission la plus coûteuse de l'organisation des nations unies.


Depuis qu'elle s'est installée, il y a de cela 24 ans dans cette partie du pays, les congolais n'ont guère respirer l'air de la paix, en revanche, c'est la  recrudescence de l'insécurité,les tueries,le kidnapping, les atrocités, le pillage de ressources naturelles par les forces négatives à la solde de certains Etats ››, a souligné le député national Jean Claude Draza élu de la circonscription électorale d'Aru dans la province de l'Ituri.


‹‹Au stade actuel, j'en appelle à toute la population de l'Ituri en général et celle de ma circonscription électorale d'Aru en particulier, de s'aligner derrière nos forces armées et  de soutenir à 100% nos vaillants soldats qui sont prêts à sacrifier leurs vies suivant le mot d'ordre du chef de l'État, commandant suprême des  forces armées,son Excellence Monsieur  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en décrétant l'État de siège dans les deux provinces de la partie Est du pays››, a-t-il martelé.


‹‹Il est temps pour que les différents groupes armés négatifs quittent le sol Congolais car, dit-il, avec les éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), le retour sans condition de la paix s'oppose à tout ennemis››, a-t-il ajouté


À l'en croire, Claude Draza demande les animateurs des institutions du pays d'entendre la sonnette d'alarme que tire la population de l'Est sur le départ sans condition de ladite mission onusienne, même si on déplaçait la MONUSCO dans la partie Est pour l'installer à l'ouest, la guerre va toujours continuer,a-t-il conclu.


Pour rappel, il y a 24 ans que la MONUSCO était déployé en République Démocratique du Congo avec pour mission, le maintien de l'ordre public, la stabilisation, et la pacification de l'Est du Congo.


Mais hélas, 24 ans après, le Pays n'est pas stabilisé, encore moins pacifié, ce qui pousse plus d'un Congolais à s'interroger sur le pourquoi de cette mission.


Augustin Darama ✍️

9 vues0 commentaire
Archives
lesondage.jpg
logo lesondage.png