Élection 2023 : La révision du fichier électoral au menu d’une conférence-débat animée par Kadima

Dernière mise à jour : il y a 7 jours


Le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, s’est épanché sur l’organisation du 4e cycle électoral, avec un accent sur l’opération de la révision du fichier électoral. C’était au cours d’une conférence-débat organisée par l’Université Simon Kimbangu à la salle MUILU du Centre d’accueil et de conférences Kimbanguiste de Kasa-Vubu.

Le numéro un de la Centrale électorale, accompagné du 2e vice-président de l’institution, Didi MANARA LINGA, est revenu sur l’approche de la nouvelle équipe qu’il dirige en faisant connaître la vision ambitieuse des membres qui la composent.

Suivi concomitamment dans quatre salles, M. Denis KADIMA a jeté la lumière sur les diverses réalisations de la CENI. En bonne place figurait l’actualisation de la cartographie des centres d’inscription des électeurs. Le souci, à travers cette opération qui a mobilisé près de 9000 agents, est de rapprocher les centres d’inscription des électeurs.


Le Président de la CENI a évoqué aussi la mutualisation des efforts entre la Ceni et l’Office national d’identification de la population (ONIP), pour l’identification et l’enrôlement des Congolais.

« Notre équipe, à peine arrivée à la Ceni, a établi un diagnostic et a constaté que durant les trois derniers cycles électoraux, il y a eu beaucoup de plaintes de la part des parties prenantes. À tort ou à raison, la Ceni a été accusée notamment d’opacité dans la gestion électorale, de manque d’intégrité et de transparence dans la gestion financière.

Conséquence, un grand nombre ne croit pas que la Ceni peut faire un travail de qualité et en toute impartialité. Nous nous sommes mis au travail pour redorer le blason sur base de ce diagnostic en vue de relever le défi. Notre équipe a pensé, qu’au lieu de continuer à accuser les autres, il fallait travailler pour se faire accepter en tenant compte de diverses observations. Et la meilleure méthode, c’est à travers les interactions afin d’améliorer ce qui peut l’être. Car nous nous considérons au service du peuple congolais en général et de l’électorat en particulier », a déclaré le Président de la CENI au sujet de la nouvelle image qu’il veut imprimer.S’agissant de la feuille de route publiée le 3 février dernier, le Président de la CENI est revenu sur les contraintes.


« Nous fa

6 vues0 commentaire
Archives
ADHERER CODIDEV.jpg
logo lesondage.png